Écrivains et artistes médiums

Dans le monde du surnaturel se présentent des médiums hors norme qui se situeraient  au point de jonction du normal et du paranormal. Cette zone frontière permettrait de mieux comprendre le fonctionnement des flashs des médiums. Certaines spécificités de médiums ont attiré l’attention d’études scientifiques. Prenons comme exemple les médiums musiciens, peintres ou écrivains. A noter, que ceux-ci n’ont aucune formation artistique, ni intellectuelle détectable ou diplômée. Augustin Lesage argumente cette thèse. Ce peintre naïf né en 1876 n’avait aucune disposition pour le dessin et l’art en général. Détenteur du seul certificat d’études primaires, Lesage est ouvrier à la mine dans le Pas-De-Calais. Un jour de 1911, alors qu’il est au fond d’une galerie, il entend une voix qui lui dit: « Un jour, tu deviendras peintre ». L’homme est surpris et cherche d’où vient cette parole. Pourtant, aucune âme vivante n’est près de lui. Peu après sa clairaudience, Lesage s’initie aux sciences occultes et entre en contact avec le milieu du spiritisme. Il reçoit des tables les instructions nécessaires quant au matériel à employer pour réaliser la prophétie de sa voix intérieure. Il se munit donc de toiles, de pinceaux, de peintures et de brosses. A charge pour lui de se laisser guider par des guides extérieurs lorsqu’il se sentira prêt. Ainsi, Lesage se mit à dessiner de grandes compositions décoratives jusqu’à 3 mètres de côté. Sur ces 800 toiles venues d’un autre monde, on peut observer des visages de saints, des profusions de détails ressemblant à des vitraux et une construction très  symétrique. Après la mise en oeuvre de ces peintures, Lesage devient guérisseur. Il est malheureusement stoppé dans son élan pour exercice illégal de la médecine en 1914. Cependant, il recevra la clémence du jury et sera acquitté. Lesage repris ses activités d’artiste et en 1937, il met au jour « la moisson en Egypte » jumelle d’une fresque existante. Le peintre médium devient de plus en plus célèbre et intéresse les scientifiques qui l’observent pendant ses heures de transe artistique. Dès 1925, il expose enfin ses créations et obtient une reconnaissance. Roosevelt en personne a acquit une de ses toiles. 1954, Augustin Lesage quitte le monde des vivants.

Lesage n’est pas à le seul à avoir été guidé par l’au-delà. L’anglaise Rosemary Brown a subjugué par ses talents d’écriture automatique et de composition musicale. C’est en 1964 que Rosemary vécut une expérience hors du commun. Assise près de son piano, elle sentit que ses mains n’étaient plus sous son contrôle et couraient sur le clavier avec une aisance surprenante. Rosemary est surprise d’entendre une mélodie si vibrante. La musique sortait du piano comme si elle avait prêté ses mains à un véritable virtuose. Rosemary Brown se souvint que lorsqu’elle était enfant, elle avait été visitée par Franz Liszt qui lui avait assuré qu’un jour, elle jouerait de la musique qui la rendrait célèbre. Tout comme Lesage, Rosemary n’avait aucun bagage musical ni intellectuel. Selon les musicologues, les performances de Rosemary sont extraordinaires. En effet, la médium musicienne a su jouer en entier des œuvres inachevées par leurs compositeurs.

4.5 (90%) 4 votes

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *