Bienvenue
Le « mal d’amour », une maladie qui existe réellement et qui, en termes médicaux, est appelée « syndrome du cœur brisé », est plus dangereux qu’il n’y paraît et peut devenir un gros problème lorsque nous recevons de mauvaises nouvelles, comme une trahison, ou lorsque notre relation prend fin, même pour d’autres raisons.

Des chercheurs de l’université de l’Arkansas, aux États-Unis, ont mené une étude très approfondie et ont montré que le syndrome du cœur brisé est à toutes fins utiles une véritable maladie et que ce sont les femmes qui en souffrent le plus. En pratique, la raison qui provoque l’attaque, est liée à une soudaine montée d’adrénaline et d’hormones, généralement liée à un événement émotionnellement fort chez le sujet concerné.

Malheureusement, les symptômes sont très similaires à ceux d’une crise cardiaque, mais ils n’entraînent pas de conséquences telles que l’obstruction des artères ou des lésions musculaires. Mais ce n’est pas tout. L’étude a montré que les femmes ont sept fois plus de risques d’être touchées par la maladie et que les personnes âgées sont plus exposées que les jeunes femmes.

Le syndrome du cœur brisé est la seule affection cardiaque où il y a une prépondérance féminine, et les causes exactes de cette disparité sont encore inconnues. Les chercheurs américains émettent l’hypothèse que les hommes sont mieux à même de gérer le stress physique à la suite d’un événement émotionnel particulièrement fort ou, autre hypothèse qui n’est pas certaine, est liée aux hormones qui pourraient jouer un rôle très important dans ce processus. Souffrir de l’amour, malheureusement, vous fait vous sentir mal à la fois physiquement et émotionnellement.