Fermer

Les façons de régler les problèmes de voisinage

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les voisins se disputent. Les plaintes les plus courantes comprennent de la musique forte, des chiens qui aboient et des arbres gênants. Mais poursuivre un voisin en justice peut s’avérer coûteux et épuisant sur le plan émotionnel. Alors, quelle est la meilleure façon de résoudre les problèmes avec son voisin ?
Le problème le plus courant qui cause des tensions entre voisins semble être le bruit. En effet, nous râlons tous un peu quand le voisin d’à côté décide de commencer un projet de bricolage tôt le dimanche, ou quand sa fête nous tient éveillés, mais quand le problème est plus qu’un dérangement mineur occasionnel et peut être défini comme de la pollution sonore, il faut prendre des mesures.

Cauchemar… ou réalité ?

Même les voisins qui s’entendent bien peuvent avoir des problèmes entre eux, par exemple la nouvelle remise du voisin bloque la lumière dans la fenêtre de votre cuisine. Alors, que faire pour résoudre les conflits avec vos voisins et mener une vie paisible (après tout, qui d’autre s’occupera de cette livraison quand vous n’êtes pas à la maison) ?
La façon la plus efficace de régler les problèmes avec votre voisin est de lui parler. Il se peut que votre voisin ne se rende pas compte qu’il vous dérange et qu’il vous cause du stress. Soyez poli et exprimez votre point de vue. Soyez prêt à parler de solutions possibles, au lieu d’exiger des choses spécifiques. Personne n’aime qu’on leur pose des exigences. Parfois, il n’est pas toujours possible de parler directement à son voisin, dès lors adressez-lui un courrier.

Ce que vous pouvez (et ne pouvez pas) faire contre un mauvais voisin

Vous aimez votre maison, ou du moins vous l’aimiez. Quand vous avez emménagé dans cet endroit idyllique, le quartier était parfait et vos voisins de chaque côté étaient des gens gentils, normaux et amicaux, mais ensuite « ils » sont arrivés. Que votre voisin dérangeant cherche activement et cause des problèmes, qu’il s’occupe de votre propriété ou qu’il vous empêche de profiter de votre maison, il y a des actes à poser pour atténuer vos problèmes et faire de votre quartier un meilleur endroit pour tous.

La plupart des différends entre voisins peuvent être réglés par la communication

Une simple conversation ou une visite de l’autre côté de la clôture suffit parfois à résoudre un différend avec des voisins gênants avant que les choses ne s’enveniment. Il se peut que votre voisin ne se rende tout simplement pas compte que son chien aboie toute la journée pendant qu’il (le voisin) est au travail. Cette clôture qui est une plaie oculaire pour vous est le summum de la mode pour votre nouveau voisin, qui pense aussi qu’il a fait du bon travail. Une simple conversation peut dissiper certains malentendus et faire en sorte que tout le monde soit sur la même longueur d’onde lorsqu’il s’agit de régler des différends. Étant donné que vous devez continuer à vivre à côté de votre voisin et le voir régulièrement, se diriger vers un conflit juridique causera d’autres conflits et problèmes.

Les lois sur lesquelles vous pouvez compter dépendront de votre lieu de résidence et des lois en vigueur dans votre collectivité. Les races de chiens interdites, certains ajouts à la maison peuvent ne pas être permis là où vous vivez et vous pouvez vous tourner vers le système juridique local pour vous aider. Dans d’autres cas, si toutes les autres options sont épuisées et que vous ne pouvez tout simplement plus vivre un jour de plus avec le terrible voisin, vous devrez engager un avocat pour vous aider à régler vos différends.

Mettez fin à ces comportements de mauvais voisinage

Les mauvais voisins ont été immortalisés sur des films (classiques et nouveautés), des chansons, et maintenant, même sur Instagram. Selon les psychologues, un voisin négatif est quelqu’un qui manque d’empathie envers ceux qui vivent à proximité. Ce sont des gens qui aiment les conflits, ils refusent les conciliations.

Mais qu’est-ce qui fait exactement un voisin nocif comment s’y prendre et comment éviter d’en être un ?

  • Bruyant: Faire du bruit est la plainte numéro un des gens qui se plaignent de leurs voisins. Qu’il s’agisse de musique forte, d’aboiements de chiens ou de fêtes incontrôlables, le bruit, surtout pendant les heures de sommeil est un des fléaux les plus ordinaires.Ce qu’il ne faut pas faire : Ne frappez pas sur les murs ou les plafonds et n’essayez pas de combattre le feu par le feu.
  • Harceleur: Bien que la plupart des plaintes des voisins commencent par un problème de bruit, elles peuvent finir dans le domaine du harcèlement. De plus en plus de gens choisissent d’être agressifs envers les personnes qui se plaignent, plutôt que d’arranger les choses. Ce qu’il ne faut pas faire : Ne réagissez pas avec colère.

De bonnes solutions pour les mauvais voisins

Ces lignes directrices simples sont des solutions de bon voisinage dans la mesure où vous adaptez votre approche à la situation et aux personnes concernées. Apprenez à connaître vos voisins : Une enquête sur les voisins a montré qu’un Suisse sur deux ne connaît même pas le nom de son voisin. Curieusement, la majorité des gens qui connaissent leurs voisins les aiment bien. L’établissement d’une relation amicale avec vos voisins contribue grandement à résoudre les problèmes avant qu’ils ne commencent.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Avis Google
close slider
  • Inscription
Mot de passe oublié ? Veuillez entrer votre nom d’utilisateur ou adresse courriel. Vous recevrez par courriel un lien pour créer un nouveau mot de passe .
Vos informations restent confidentielles
0