Il est bien connu qu’un voyant est une personne qui a une capacité surnaturelle ou inhabituelle pour visualiser ou sentir l’avenir et clarifier le passé. Mais, d’où vient la clairvoyance que nous connaissons aujourd’hui, qui ont été les premiers voyants et comment a été l’évolution de cet art surnaturel?

Découvrez ce qu’est un oracle et pourquoi les tarot ont été créés.
Prémonitions, intuition et clairvoyance, quelle est la différence?
Origines

Un oracle peut définir plusieurs choses, le premier un temple ou un lieu sacré dans lequel les dieux sont manifestés, le second la réponse des dieux à travers une prêtresse ou un signal physique et le troisième peut être un soutien à travers ce qui clarifie un doute.

L’une des civilisations les plus grandes et les plus anciennes, pleine de mysticisme et de croyances, est la civilisation égyptienne et c’est de ces temps immémoriaux que l’on peut retracer la clairvoyance. Les divinités égyptiennes étaient normalement des formes entre humains et animaux que tout le peuple adorait en échange de protection et de bonnes récoltes mais aussi en échange de leur sagesse.

Les oracles égyptiens étaient des temples dédiés au culte des dieux dans lesquels les questions étaient déposées sous forme écrite. Les réponses ont ensuite été interprétées à travers le comportement des animaux ou des facteurs naturels.

L’un des dieux les plus prédominants était Horus. Représenté par un faucon et qui conserve encore un oracle divinatoire interprété à travers le Tarot égyptien. Cet oracle prédit le futur proche et est régi par les différentes lunaisons. C’est souvent incroyablement fiable et précis.

L’oracle de Delphes

Dans la Grèce antique, nous trouvons l’histoire de l’oracle de Delphes, un sanctuaire dédié au dieu Apollon, l’un des plus vénérés et importants (considéré comme un équivalent grec à Horus). Dans le temple de Delphes étaient les Pythias ou Pitonisas qui seraient la forme la plus ancienne d’un voyant, puisqu’ils étaient responsables de transmettre les réponses des divinités à n’importe qui qui est venu à l’oracle. On dit que la première Pythie s’appelait Sibila et c’est depuis lors que ce nom est également utilisé pour désigner des personnes ayant des capacités surnaturelles.

La clairvoyance commence à être officialisée à Rome, vers 750 avant JC, où les voyants officiels étaient chargés de connaître la volonté des dieux par rapport aux projets des hommes. Au Moyen Age, les femmes visionnaires font leur apparition, la plus connue étant Hildegarde de Bingen qui apparaît dans l’ordre des Bénédictins. Sa contemplation spirituelle offre à ceux qui la consultent des réponses à travers des visions qu’il ressent dans son corps et dans son esprit.

Les voyants les plus célèbres

Tout au long de la Renaissance, un personnage célèbre nommé Nostradamus était le médecin du comte Charles X de France, qui s’est fait un nom grâce à ses prophéties mais ses calculs sont difficiles à déchiffrer encore aujourd’hui.

Au 18ème siècle, l’Eteilla carthaginois, qui s’appelait Jean Baptiste Alliette, joua un rôle fondamental dans sa connaissance et dans la démocratisation du Tarot ésotérique.

Puis apparaît Madame Lenormand, célèbre voyante française, qui a fait des prédictions à Robespierre et à Napoléon. Après quelques problèmes avec la prison qui ont été résolus bientôt, cette grande voyante française deviendra le voyant préféré de l’impératrice Josephine, la première femme de Napoléon Bonaparte. Madame Lenormand a également créé sa propre plate-forme divinatoire qui, à ce jour, continue d’être l’un des outils préférés des voyants.

Votre vote ?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *